Síguenos:

Seleccionar País:

Federación InternacionalArgentinaBoliviaBrasilChadChileColombiaEcuadorEspañaEl SalvadorGuatemalaHaitiHondurasItaliaNicaraguaPanamáParaguayPerúRepública DominicanaUruguayVenezuela

P. José María Vélaz

Notes biographiques sur Vélaz jusqu'à la fondation de Foi et Joie

José María Vélaz Irazu est né à Rancagua (Chili), de parents migrants basques, le 4 décembre 1910. Lorsqu'il a 10 ans et que son père meurt, sa mère décide de retourner en Espagne avec ses quatre enfants. Ils ont séjourné à Loyola, à 100 mètres à peine de la maison où est né saint Ignace de Loyola.

Après avoir terminé ses études secondaires au pensionnat jésuite de Tudela (Navarre), il s'inscrit à la faculté de Droit de Saragosse. Il fait les Exercices Spirituels à Loyola, et y entre au noviciat (4.5.1928).

Après l'expulsion des jésuites d'Espagne en 1932, il poursuit ses études en Humanités Classiques à Tournai et en Philosophie à Marneffe (toutes deux en Belgique) Il a fait quatre ans d'enseignement au Colegio San Ignacio de Caracas (1936-40) et quatre ans de théologie à Oña (Burgos, Espagne, 1940-44).

Il est retourné au Venezuela, dans son Colegio San Ignacio, pour deux ans. Entre 1948 et 1954, il a été Recteur du Colegio Internado San José, à Mérida. Vélaz réorganise financièrement l'école, entreprend de nouveaux travaux d'agrandissement, ouvre le cours du soir pour les enfants pauvres des environs avec la collaboration de ses élèves plus âgés.

À la fin de son rectorat, il a proposé au Provincial de créer un grand réseau d'écoles d'agriculture et forestières le long de la route panaméricaine qui était en cours d'ouverture entre Barinas et San Cristóbal. Sa réponse a été dure : Abandonnez vos sornettes chimériques et devenez directeur spirituel de l'Université Catholique nouvellement fondée) : dans cette position inoffensive naîtrait Foi et Joie!

Nous vous invitons à regarder le documentaire ``José María Vélaz, semeur d'avenir``,

©2022 Todos los derechos reservados