Síguenos:

Seleccionar País:

Radio ECCA lance son projet en RD Congo

Ver nota español 

 

En 1990 s’était ténu à Jomtien, en Thaïlande, une conférence mondiale sur l’Éducation pour tous (EPT), qui réaffirma le droit à l’éducation de tout citoyen du monde. Les défis majeurs relevés furent notamment : réduire l’analphabétisme ; atteindre les enfants exclus ou issus des familles pauvres ; universaliser l’enseignement primaire ; la scolarisation des filles. En avril 2000 à Dakar, au Sénégal, les recommandations de Jomtien firent l’objet d’une évaluation et d’un débat sur les nouvelles perspectives. Les participants de Dakar réitérèrent l’engagement pour l’Éducation pour tous, en l’assortissant d’un corollaire qui précisa qu’un plan de financement serait élaboré sous les auspices des Nations unies. L’analphabétisme reste un défi majeur pour lequel il faut des solutions adéquates au niveau mondial et en Afrique en particulier.

 

 

En avril 2017, le Père Alfred Kiteso, Directeur de Fe y Alegria RDC, a participé à une visioconférence entre le Père Carlos Fritzen, Coordinateur général de Fe y Alegria, une équipe de la Radio ECCA et Mr Pablo Funes, chargé de la coopération internationale à Entreculturas. L’objectif de la réunion fut d’échanger sur la possibilité de lancer le modèle d’alphabétisation ECCA en R.D. Congo. C’est dans ce cadre qu’en octobre 2018, le Père Alfred Kiteso s’est rendu à Las Palmas, aux îles Canaries, pour formaliser le partenariat. En mai 2019, Mme Ana Gimenez de la Radio ECCA a effectué un voyage en R.D. Congo pour préparer la première ébauche du projet. De novembre 2019 à août 2020, deux enseignants de Fe y Alegria RDC ont séjourné à Las Palmas, aux îles Canaries, pour préparer le support pédagogique de base et enregistrer les audios.

 

 

Depuis le mois de juin 2021 dans la ville de Kikwit, en RD Congo, le projet ECCA alphabétise près de 400 analphabètes à travers les quartiers de la ville. Il s’agit des populations dont l’âge varie entre 16 et 40 ans. Ces dernières, constituées en clubs d’écoute de 50 membres, suivent les cours à distance sur la radio du diocèse pendant quatre jours de la semaine et à la même heure. Le cinquième jour, les tuteurs organisent des séances de travail pour évaluer le progrès individuel et apprécier la dynamique de chaque groupe. Une fois par semaine, l’équipe technique du projet se réunit pour discuter de l’évolution du projet. Pour faciliter une meilleure assimilation, la méthode ECCA met à la disposition des analphabètes le support pédagogique « KIELO YA MAZAYA » ou « PORTE DU SAVOIR ». C’est le matériel d’alphabétisation de base, élaboré minutieusement en sept niveaux suivant la durée de la formation qui est de sept mois.

Pour lancer le projet, Fe y Alegria R.D. Congo a reçu Mme Nieves, membre de Radio ECCA, et Mr Jesus, recruté comme technicien du projet. Du 22 au 26 mai 2021, les deux hôtes ont séjourné dans la ville de Kikwit, en RD Congo, en compagnie de l’équipe nationale de Fe y Alegria. Ce fut le temps d’organiser une formation technique à l’attention de l’équipe locale choisie pour la réalisation du projet, de rencontrer le maire de la ville et l’évêque du diocèse, de discuter avec les tuteurs des clubs d’écoute et d’échanger avec le directeur de la radio TOMISA du diocèse de Kikwit. Du 01 au 08 juin 2021, les tuteurs et l’équipe technique ont sillonné les quartiers de la ville de Kikwit pour inscrire les analphabètes. L’évêque du diocèse a promis d’accompagner le projet de Radio ECCA, et le maire de la ville, pour sa part, s’est dit prêt à intervenir en cas de besoin.

©2021 Todos los derechos reservados