SÍGUENOS:


La pandemie de la covid-19, une opportunite a saisir

Je suis Djimasra Aimé, scolastique jésuite en régence à Foi et Joie-Tchad. La situation de la Covid-19 est une situation bouleversante et désastreuse pour l’éducation et oblige à avoir le courage de proposer quelque chose de différent de ce qui se fait habituellement.

C’est ainsi que l’expérience des cours radiophoniques en collaboration avec la radio communautaire de Mongo organisée par Foi et Joie est un ouf de soulagement pour moi en tant qu’éducateur et aussi une aide précieuse qui a permis aux apprenants d’étudier en restant à la maison, parce que les établissements scolaires sont fermés.

 

Je me suis rendu à l’évidence que les différentes formations dans les zones rurales à l’encontre des parents d’élèves, des enseignants, des élèves, mais avec un effectif très réduit, question du respect de la distanciation sociale m’ont émerveillées, parce qu’avec peu de moyen, l’on arrive à transformer la vie des gens. Tout ceci dans l’objectif d’éveiller la conscience de la communauté éducative sur la dangerosité de la pandémie tout en vulgarisant les gestes barrières. Pour moi, ces activités, mêmes si elles n’ont pas de grande portée ont permis d’aider et d’accompagner les communautés locales à préparer l’après Covid-19.

C’est pourquoi en tant que membre du personnel de Foi et Joie et directeur du collège communautaire Foi et Joie de Mongo, je me suis impliqué activement dans les différentes activités telles que l’octroi des crédits aux mères d’élèves pour qu’elles exercent des activités génératrices de revenus et préparent ainsi la rentrée scolaire prochaine. Je me suis aussi impliqué dans les activités liées à la sensibilisation contre la Covid-19 même (l’importance des gestes barrières, de l’utilisation de l’eau, du respect des conditions hygiéniques ; la distribution des kits hygiéniques) ; ce qui m’a donné la sensation d’être parmi les personnes qui combattent cette pandémie.

 

Avec la situation actuelle de la pandémie du Covid-19, je me sens de plus en plus engagé à travailler aux côtés des pauvres et des marginalisés du Tchad pour les aider à continuer à avoir une éducation de qualité, même pendant la crise ; car l’éducation est un droit.

©2020 Todos los derechos reservados